« Hommage à Arnaud Beltrame »

Honneur et hommage à Arnaud Beltrame
Vous retrouvez sur cette vidéo un extrait de mon intervention concernant le choix de la Ville de Louviers de consacrer un espace en hommage à l’homme, à son sacrifice.

Le 22 octobre dernier, le parvis devant le lycée des Fontenelles prenait le nom d’Arnaud Beltrame.
Tout le monde se souvient de ce Colonel de gendarmerie qui a payé de sa vie son acte de bravoure le 24 mars 2018.
Ce jour-là, il est confronté à une prise d’otage dans le magasin « Super U » de Trèbes.
Un terroriste qui se réclamait d’un groupe djihadiste « Etat islamique » venait d’abattre froidement deux personnes !
Il décide alors de se substituer au dernier otage retenu, Julie, une caissière du magasin.

Le face à face avec le terroriste va durer plus de trois heures, c’est alors que le colonel Arnaud Beltrame décide de livrer un corps à corps pour tenter de désarmer le preneur d’otage.
Ce dernier va ouvrir le feu à plusieurs reprises sur l’Officier avant de la poignarder à la gorge… C’est ce dernier acte criminel sera la cause du décès.

Sur une radio de grande écoute, la mère d’Arnaud Beltrame rappelait un de ces derniers propos lorsqu’elle s’inquiétait à juste titre de ses missions dangereuses. Sa réponse était toujours la même « je fais mon travail, maman, c’est tout ».

Au-delà d’un acte de bravoure, c’est un geste de sacrifice !
Je salue, bien évidemment, l’initiative municipal d’avoir choisi ce lieu symbolique devant l’établissement du lycée pour rendre hommage à ce grand serviteur de l’Etat et de la République.

Cette séance du conseil municipal m’a permis de faire une proposition :
Avoir choisi ce lieu, c’est pertinent, mais peut-être ne faut-il pas s’arrêter là.
Une plaque commémorative, c’est bien, mais il semblerait opportun d’installer un support rappelant les faits et leurs circonstances. Il serait également pertinent de rappeler le sens de cet acte de bravoure : la défense de la République, de ces valeurs d’universalisme de laïcité et d’ouverture à l’autre. De lutte contre tous les extrémismes, d’où qu’ils viennent !

En ces temps où l’on sent venir les vents mauvais …
Avec la tentation du repli sur soi, de la peur de l’autre et du refus de la différence, des extrémistes de tous poils, ce serait le moment opportun de rappeler pourquoi le colonel Arnaud Beltrame a fait le sacrifice de sa vie.

Vive la France, oui, mais surtout, vive la République, juste la République, mais toute la République !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.